Le lissage et polissage, mamelles de l’impression 3D

Le Grand Mamamouchi de l’impression 3D c’est moi!

Et pourtant, chers lecteurs, vous en connaissez autant si ce n’est plus que l’auteur de ces lignes.

Vous savez comment lisser une pièce en PLA : au papier de verre fin, au minimum un grain 600.

Vous savez comment lisser une pièce en ABS : aux vapeurs d’acétone ou mieux, à l’aide d’un produit de lissage comme l’excellentissime produit de lissage Optimus.

Mais comment faire pour lisser une pièce en PETG?

Paf! Je vous vois, la lipe pendante, stupéfaits, relire lentement cette énigme que je me suis contenté de pointer du doigt alors qu’elle figurait devant vos yeux.

Les plus blasés d’entres vous me diront, nonchalamment et légèrement méprisant, hautains, qu’il suffit, à l’instar du PLA, d’user d’huile de coude et d’un abrasif. Ou encore de singer Picasso avec un produit de lissage en guise de pigments.

Certes.

Mais il y a mieux, bien mieux.

Pour lisser sans effort et obtenir une surface aussi douce que les fesses de Rihanna* il suffit de mettre votre pièce au four, à 80°C, pendant quelques heures.

Merci qui? Merci 3DPrint4Ever.fr!

 

* Je suis le maitre de l’illusion, hop, d’un seul coup, les fesses de Rihanna sont apparues dans vos songes. Merci hô Grand Mamamouchi!

Scan to Donate Bitcoin
Vous avez aimé cet article? Offrez des bitcoins à :
Bitcoin 1AdumGu8bUFTHh8nVyntByAQeuifh7oPQr
Donate

Un petit pourboire en bitcoins m'aidera à agrémenter la grotte dans laquelle j'écris péniblement mes billets. Pensez donc! L'humidité, l'inconfort, les peintures rupestres de mammouth, je n'en peux plus. Place aux posters de Nabila et aux poufs Ikea.